Pensées positives

0
1849



« Connais-toi toi-même. »

 

Socrate, Grèce antique, temple de Delphes.
 
 
 

 

« On peut toujours faire quelque chose de ce qu’on a fait de nous. »

 

Jean-Paul Sartre, L’existentialisme est un humanisme.
 
 

 

 

« Tout homme est utile à l’humanité par cela seul qu’il existe. »

 

Jean-Jacques Rousseau, Julie ou La nouvelle Héloïse.

 

 

« Deviens ce que tu es. Fais ce que toi seul peut faire. »

 

Friedrich Nietzsche, Ainsi parlait Zarathoustra.
 
 

 

 

« Chaque homme doit inventer son chemin. »

 

Jean-Paul Sartre, Les mouches.
 
 

 

 

« Il ne faut pas en vouloir aux gens lorsqu’ils agissent de manière à confirmer  la mauvaise opinion que nous avons d’eux. »

 

Michel Champiche, Du haut de la solitude.

 

 

« Il faut affronter la réalité avec une pointe d’humour ; autrement, on passe à côté. »

 

Lawrence Durrell.
 
 

 

 

 

« Traitez les gens comme s’ils étaient ce qu’ils doivent être et vous les aiderez à devenir ce qu’ils sont capables d’être. »

 

Goethe.

 

 

 

« N’est pas limité celui qui est conscient de ses propres limites. »

 

Valeriu Butulescu.

 

 

« Ma souffrance n’aura pas été vaine, si elle sert à te comprendre et t’aide à dépasser la tienne. »

 

Laurence Maron.

 

 

« Comment être ? Etre simplement soi-même, au coeur de sa personnalité. »

 

Laurence Maron.

 

 

« Ne cesse de sculpter ta propre statue. »

 

Plotin, Ennéades.

 

 

 

« Rien ne résume un homme, pas même ses idées. »

 

Mourad Bourboune, Le mont des genêts.

 

 

« Ce qu’on ne peut pas dire, il ne faut surtout pas le taire, mais l’écrire. »

 

Jacques Derrida.

 

 

« Prend le temps chaque jour de revenir en toi. »

 

Robin Casarjean.

 

 

« Deviens qui tu es ! »

 

Frederich Nietzsche, Ainsi parlait Zarathoustra.

 

 

« Une rose d’automne est plus qu’une autre exquise. »

 

Agrippa d’Aubigné.

 

 

« Chaque homme est une histoire qui n’est identique à aucune autre. »

 

Alexis Carrel, L’homme cet inconnu.
 
 

 

 

« Celui qui dit qu’il est arrivé, c’est qu’il n’est pas allé bien loin. »

 

Jean Carmet.
 
 
 
 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here